Gabriel Saloman – Movement Building Vol.1

Gabriel-Saloman movements building vol1

Après deux très beaux albums sortis sur Miasmah, Gabriel Saloman revient avec Movement Building Vol.1, un LP édité sur label de Bartolomé Sanson et Félicia Atkinson : Shelter Press . A l’origine composé pour un spectacle de danse de Daisy Karen Thompson, l’album se compose de deux longues formes de 17 minutes. Sur ces deux morceaux, Saloman continue à creuser ses compositions dark ambient, en faisant preuve d’une maitrise parfaite. J’ai une petite préférence pour le deuxième mouvement avec ses plaintes de guitares qui semblent s’étirer à l’infini. Shelter Press prévoit d’éditer un second LP, suivi d’un cd qui rassemblera les 2 volumes de l’artiste.

Gabriel Saloman – Soldier´s Requiem

gabriel-saloman0-soldier's-requiem-cover

L’ex Yellow Swans, Gabriel Saloman revient chez Miasmah 1 an après le LP Adhere. L’album nous plonge dans un univers mortuaire dès le morceau d’ouverture « Mine Field » et ses 18 minutes. Le titre « Boots on the Ground » et ses guitares acérées développe un drone d’une rare puissance. La grande force de Soldier’s Requiem repose certainement sur les lentes mais justes variations rythmiques de Saloman.
La musique de Gabriel Saloman vient parfaitement trouver sa place dans l’univers sombre du label d’Erik K. Skodvin. Après Hokus Fokus de Kaboom Karavan, voici un nouveau sommet du catalogue de Miasmah.
Ecoutez l’album en streaming intégral :

Witxes – A Fabric of Beliefs

witxes_denovali

Après Sorcery/Geography, Maxime Vavasseur nous revient avec A Fabric of Beliefs deuxième LP sous son alias Witxes. La musique de Witxes fait figure d’ovni de la scène ambient tellement les structures et les influences qu’elle contient sont nombreuses. Comme le précédent disque- A Fabric…- ne se laisse pas apprivoiser à la première écoute, tant les éléments de jazz, post-rock, drone ou de néo-classique se mêlent et se confondent (notamment sur la trilogie mystique Through Abraxas). L’album plus sombre que son prédécesseur, alterne entre ambiances salutaires et moments incandescents pour finalement former un ensemble solide et cohérent.Les adeptes du premier album dont je fais partie, ne pourront qu’apprécier A Fabric…, album concept à la production impeccable. Comme sur Sorcery/Geography, la post-production est assurée par Benoît Bel dans son studio lyonnais Mikrokosm et le mastering par Lawrence English.
Dorénavant signé sur le très productif label et mail order allemand Denovali, Witxes devrait pouvoir faire découvrir sa musique à une audience plus large.
Sachez aussi que l’album Sorcery/Geography bénéficie d’une réédition cd et vinyle par Denovali.

L’album s’écoute en intégralité ici.

The Haxan Cloak – Excavation

HAXAN_CLOAK_Excavation

Depuis sa cassette Observatory parue chez Aurora Borealis, l’univers de Bobby Krlic aka Haxan Cloak m’a toujours fasciné. Sombre, sans plonger dans les clichés ou la hype, Haxan Cloak a su construire une musique cinématique très personnelle. Alors que le premier album éponyme était conçu comme la BO imaginaire du dernier jour de la vie d’un homme, ce deuxième LP évoque son lendemain : soit le premier jour après sa mort.
Sur Excavation Haxan Cloak ouvre une ère plus électronique dans sa musique, qui vient s’insérer avec cohésion dans un label en forte ascension : Tri Angle Records. On retrouve les drones éthérées et les sub-bass croisés sur son premier LP, mais l’album est plus abstrait et expérimental que son prédécesseur. Un des albums de ce début d’année.

Miles – Faint Hearted

Miles_Faint_Hearted

Miles Whittaker moitiée de Demdike Stare publie ce premier LP en son nom propre-plus précisément en son prénom- sur Modern Love. Ce Faint Hearted vient creuser les expérimentations soniques déjà initiées sur l’EP Facets sorti en 2011. Dub Techno, Dark Ambient, Field Recordings et Jungle sont revisités et digérés dans cet album fleuve de Whittaker. A écouter en boucle.