James Murray – Killing Ghosts

a1301711666_10

Avec une discographie déjà bien étoffée parue sur les labels Voxxov, Ultimae, Eilean ou sur son propre label Slowcraft, l’anglais James Murray présente son nouvel opus sur le label d’Ian Hawgood – Home Normal.
Et l’on peut d’ores et déjà annoncer que ce dernier est un sommet de l’œuvre de l’artiste, en plus de devenir l’un des albums de référence d’Home Normal, qui ne manque pourtant pas de bijoux sur son catalogue. James Murray, déjà réputé pour son ambient minimaliste taillée au scalpel, ajoute sur Killing Ghosts une dimension sonique encore plus profonde et maitrisée. Du morceau introductif Footsteps, mélodique et rythmé, aux abstractions électroniques du titre final  Living Ghosts, l’auditeur traverse la palette d’émotions développées par les machines et instruments de l’anglais.
Il est certain que tout comme moi, les amateurs de voyages sonores chercheront à se replonger pendant de nombreuses années, dans celui que vient de nous proposer l’artiste.

 

 

Alex Cobb – Marigold & Cable

alex-cobb-marigold-and-cable-artcoverAprès une longue liste d’albums parus sous l’alias Taiga Remains, voici le deuxième LP du boss du label Students of Decay à sortir sous son véritable nom. Alex Cobb est un des fers de lance de la scène drone actuelle, et avec Marigold and Cable celui-ci témoignage de ses talents de composition.
Constitué de 4 titres, l’album est principalement centré sur la guitare et les manipulations sonores de Cobb qui crée des atmosphères feutrées et contemplatives. Un des moments forts de l’album est le morceau Oversong qui accueille les cordes du koto, de Maxwell Croy (En).
Le LP sortira le 1er Mars et est édité à 500 exemplaires.