Western Skies Motel – Settlers

western-skies-motel-settlers

 

Le danois René Gonzàlez Schelbeck s’éloigne du drone ambient entendu sur ses premiers opus sous l’alias Western Skies Motel ( Buried and Resurfaced, Prism) au profit d’un album plus mélodique, et sur lequel la guitare acoustique joue un rôle prépondérant.
Le compositeur trouve pour cet opus refuge sur l’excellent label de Ryan Keane-Lost Tribe Sound- et décide de se plonger dans le passé difficile des premiers colons du Midwest américain. La dimension cinématographie créée par Schelbeck, parvient avec brio à retranscrire l’environnement aride de ces États américains. Sa parfaite maitrise du finger-picking, et son utilisation de l’harmonium sur un grand nombre de titres, vient ajouter une teinte vintage à l’album; une ambition qui se retrouve bien sûr aussi, dans le design de Ryan Keane.
Un album hors d’âge, qui devrait nous accompagner très longtemps.
Settlers a été de plus agrémenté par l’EP « Generations », qui constitue un prolongement intéressant à cet album.
Le mastering du disque, disponible en cd et vinyl est aussi à relever, puisque confié à l’inévitable Taylor Deupree.